Didier


Voilà, c'est fait, j'ai de nouveau collé mon œil droit sur un vrai viseur. Je me souviens encore de la chambre noire aménagée au grenier, des heures de travail dans les vapeurs acides des révélateurs, de mon vieil AE1 toujours prêt à prendre la route et toutes les rencontres figées à jamais sur le papier. Bref, que du bonheur, comme vous ! Le manque de temps et la vague numérique m'a fait patienter, mais l'ennui s'est installé derrière l'écran ridicule de mon Coolpix de poche. Les couleurs fades, les visages inexpressifs, la paresse du regard dans un trop plein d'automatisme...



Nouveau départ pour aller piéger l'instant dans une improbable éternité, capturer les sourires et baigner de couleurs ces petits rectangles de vie.


Accompagnez-moi si le cœur vous en dit, au fil de mes shots, sur ce petit arrêt sur image sans prétention.

Interêts

Photo